Communiqué de presse

Novembre 2018


A la tribune des Grandes Conférences Catholiques


le lundi 19 novembre 2018, à 20h30

SQUARE-BRUSSELS CONVENTION CENTRE  

Steven Laureys

Professeur de neurologie


Neurologue de réputation internationale, professeur à l’Université de Liège, honoré du prestigieux prix Francqui et lauréat de nombreux prix scientifiques internationaux, Steven Laureys est un des meilleurs spécialistes mondiaux de la problématique des états de conscience altérés et de comas.


En se fondant sur sa riche expérience de clinicien chercheur, il nous expliquera comment des patients comateux évoluent d’un état non répondant (auparavant appelé « état végétatif »), vers un état de conscience minimale. Il nous décrira l’état de ce que la médecine sait aujourd’hui sur l’état de conscience et le fonctionnement du cerveau, notamment dans le cas des expériences de mort imminente où les sujets qui sont revenus d’un arrêt cardiaque et d’un état transitoire de mort organique évoquent une décorporation.


Le Professeur Steven Laureys a choisi comme titre de sa conférence à notre tribune : « Un si brillant cerveau : les état limites de conscience ».


Renseignements :

Grandes Conférences Catholiques, avenue Louise 149/20 à 1050 Bruxelles

Tél. : 02/543 70 99 (du lundi au vendredi de 9 à 12 heures)

Télécopie : 02/543 70 98

Courriel : gcc@grandesconferences.be

Internet :www.grandesconferences.be


Agenda :

Le jeudi 20 décembre 2018, 20h30 (Square-Brussels Convention Center), Jay Winter : « La Seconde Grande Guerre, 1917-1923 »

____________________________________________________________________________________________

Pour toute information complémentaire, n’hésitez pas à contacter notre secrétariat.

Barnier,_Michel-9568.jpg


Communiqué de presse
Novembre 2018


A la tribune des Grandes Conférences Catholiques


le lundi 5 novembre 2018, à 20h30
salle « Henry le Bœuf » du Palais des Beaux-Arts de Bruxelles
Michel Barnier
négociateur en chef de la Commission européenne dans le cadre du Brexit

Depuis le 1er octobre 2016, Michel Barnier est en charge, au nom de la Commission européenne, de la préparation et de la conduite des négociations avec le Royaume-Uni dans le cadre du « Brexit ».
Au moment de l’issue prévue de ces négociations (en principe fin octobre ou début novembre 2018), Michel Barnier a accepté de s’adresser à notre tribune. A travers son expérience nationale et européenne, il reviendra sur les grands enjeux européens à l’heure du Brexit. Face à un monde aux défis multiples (hausse des inégalités, globalisation financière, croissance démographique, changement climatique, terrorisme), il soulignera combien il est nécessaire que les européens se montrent unis et solidaires plutôt que solitaires. Pour Michel Barnier, c’est en étant ensemble que les européens pourront peser sur l’avenir du monde.
Michel Barnier a choisi comme titre de sa conférence à notre tribune : « Les enjeux européens à l’heure du Brexit ».



Renseignements :
Grandes Conférences Catholiques, avenue Louise 149/20 à 1050 Bruxelles
Tél. : 02/543 70 99 (du lundi au vendredi de 9 à 12 heures)
Télécopie : 02/543 70 98
Courriel : gcc@grandesconferences.be
Internet :www.grandesconferences.be


Agenda :
Le lundi 19 novembre 2018, 20h30 (Square-Brussels Convention Center), Steven Laureys : « Un si brillant cerveau : les état limites de conscience »


_____________________________________________________________________________________________


Pour toute information complémentaire, n’hésitez pas à contacter notre secrétariat.



Communiqué de presse
Octobre 2018


A la tribune des Grandes Conférences Catholiques


le lundi 22 octobre 2018, à 20h30
salle « Henry le Bœuf » du Palais des Beaux-Arts de Bruxelles
Thomas Pesquet
astronaute ESA

Astronaute au sein de l'Agence spatiale européenne (« ESA »), Thomas Pesquet a effectué du 17 novembre 2016 au 2 juin 2017 une mission de six mois au sein de la Station spatiale internationale.
Durant cette mission de longue durée intitulée « Proxima », il a mené plus de 200 expériences scientifiques et a effectué plusieurs sorties « extra-véhiculaires » en assurant des missions de maintenance de la Station spatiale internationale.
Thomas Pesquet a accepté de nous faire partager l’expérience de la mission « Proxima » auquel il a participé. Celle-ci est le fruit des projets spatiaux menés de concert par une vingtaine de pays européens, coordonnés par l’Agence spatiale européenne. Thomas Pesquet, qui est également ambassadeur de l’Unicef concernant les problématiques du changement climatique et de l’accès à l’eau potable, partagera sa vision de notre planète, vue de l’espace.
Le titre de sa conférence sera : « De retour de la mission Proxima ».



Renseignements :
Grandes Conférences Catholiques, avenue Louise 149/20 à 1050 Bruxelles
Tél. : 02/543 70 99 (du lundi au vendredi de 9 à 12 heures)
Télécopie : 02/543 70 98
Courriel : gcc@grandesconferences.be
Internet :www.grandesconferences.be


Agenda :
Le lundi 5 novembre 2018, 20h30 (Bozar, salle Henry le Bœuf), Michel Barnier : « Les enjeux européens à l’heure du Brexit »

____________________________________________________________________________________________
Pour toute information complémentaire, n’hésitez pas à contacter notre secrétariat.




Interview de Me Emmanuel Cornu,
Président des Grandes Conférences Catholiques  pour le magazine 2018  "La Nuit des Etoiles"



1.
Les Grandes Conférences Catholiques (G.C.C.) ont vu le jour en 1931, dans la période de l'entre-deux-guerres. Ce contexte historique a-t-il été le ferment de leur création ?

Les Grandes Conférences Catholiques sont nées à l’époque de « l’Action catholique », à l’initiative de quatre jeunes universitaires catholiques, futurs avocats. Menés par Jean Demaret, étudiant à l’Institut Saint-Louis, Edmond Limbourg, Maurice Zech et Jacques Veldekens ont eu l’ambition de créer une tribune « universelle, totale et générale ».

Dès l’origine, et sans doute pour répondre aux inquiétudes qui marquèrent déjà les années 30, notre tribune a choisi de s’adresser à des témoins de tous horizons et de toutes cultures, pourvu que leurs propos s’inscrivent dans la ligne d’ouverture au monde que souhaitaient ses fondateurs, et qui fut ensuite consacrée par le Concile Vatican II.

Dans les années 30, les Grandes Conférences accueillent ainsi bon nombre de politiques, des gens de lettres et des scientifiques.

« Où va le monde ? » fut le titre d’une conférence très remarquée à notre tribune, donnée par l’écrivain Georges Duhamel en 1939.

Le Premier ministre Paul Van Zeeland, les écrivains Paul Claudel, François Mauriac, Georges Bernanos ou André Maurois furent également des orateurs réguliers de notre tribune ces années là.

François Mauriac revint d’ailleurs au lendemain de la libération, quand notre tribune repris ses activités après l’interruption des années d’occupation. Les médias à l’époque rapportèrent l’émotion intense un soir de 1945 où, à notre tribune, François Mauriac, d’un timbre rauque et affaibli, murmura mélancoliquement à la salle comble du Palais des Beaux-Arts : « C’est la voix de la France blessée qui vous parle par ma bouche » …

Aujourd’hui, les Grandes Conférences Catholiques poursuivent la même démarche audacieuse : solliciter des personnalités marquantes de leur époque, obtenir leur concours comme orateurs, leur assurer une vaste audience dans une salle importante, participer à développer à Bruxelles, capitale de l’Europe et de la Belgique, un lieu d’échange et de rayonnement intellectuels.

2.
Qu'apporte la dimension catholique des Grandes Conférences ?

Les Grandes Conférences Catholiques sont nées sous l’inspiration des valeurs chrétiennes. Elles portent ces valeurs dans un souci d’ouverture et de dialogue. Notre tribune a en effet toujours choisi de s’adresser à des témoins de tous horizons et de toutes confessions, pour autant toutefois que leurs propos soient marqués de la même ouverture.

Notre tribune a également été soucieuse de promouvoir le dialogue œcuménique, et ce bien avant le Concile Vatican II, dans la ligne des « conversations de Malines » menées dans les années 1920 par le Cardinal Mercier.

Ce n’est donc pas un hasard, mais le signe d’une profonde conviction, si nous avons reçu à notre tribune ces dernières années Sa Grâce Monseigneur Justin Welby, Archevêque de Canterbury et Primat de l’Eglise anglicane, ainsi que quelques mois par après, Sa Toute Sainteté le Patriarche Bartholomée Ier de Constantinople.

Nées catholiques, les Grandes Conférences le sont restées et, je l’espère, le demeureront avec une vocation universelle. Nous avons accueilli à notre tribune des hommes d’église très différents. Entre le Père Guy Gilbert, le « prêtre des loubards », avec ses cheveux longs et son blouson « rock’n roll » et des Cardinaux membres de la Curie, nous avons toujours pu faire la synthèse !

Avec plusieurs scientifiques de renom international, nous avons essayé également que la science et la religion essaient de se tendre la main, sans pour autant oublier les questions éthiques qui ne se sont jamais aussi nettement posées que dans notre société contemporaine.

Depuis leur origine, les Grandes Conférences Catholiques se sont également placées sous le haut Patronage du Primat de Belgique, l’Archevêque de Malines et Bruxelles. Je me réjouis à cet égard des contacts chaleureux que nous entretenons avec le Cardinal Jozef De Kesel.

3.
Comment, au-delà du critère de la notoriété, se fait le choix des orateurs invités ?

Notre comité détermine chaque année le choix des orateurs. Celui-ci intervient non pas en fonction de la notoriété des orateurs, mais en fonction de leur personnalité, c’est-à-dire des valeurs que ceux-ci peuvent nous transmettre ou des éclairages qu’ils peuvent nous apporter sur les grands enjeux du monde et de la pensée d’aujourd’hui.

Nous essayons chaque fois de solliciter des hommes et des femmes qui marquent leur époque dans leurs domaines respectifs, ce qui ne signifie pas nécessairement qu’ils soient toujours bien connus d’un large public. Cela étant, c’est souvent le cas.

La diversité des sujets participe également à la réussite de notre tribune.

4.
En 85 ans, vos prédécesseurs et vous avez offert une tribune aux plus éminentes personnalités de la politique, de la littérature, des arts et des sciences L’une d'entre-elles a-t-elle particulièrement marqué l'histoire des Grandes Conférences Catholiques ?


J’ai déjà évoqué l’émotion que François Mauriac avait pu susciter au lendemain de la guerre lors d’une conférence à notre tribune.

Je pourrais également évoquer l’émotion collective que créa l’Abbé Pierre le soir de la conférence qu’il donna en 1955 à notre tribune et dont nos archives conservent la trace.

C’était au lendemain, si l’on ose dire, de l’effroyable hiver 1954. A l’époque, les conférences se donnaient encore en smoking et en tenue de soirée. Les personnalités se pressaient dans la salle du Palais des Beaux-Arts auprès de cet ambassadeur des pauvres pour entendre un message d’humanité.

Ainsi que cela fut rapporté par les médias de l’époque, spontanément, sans aucune préméditation, le public touché en plein cœur par cette conférence réunira pour la bonne cause de l’Abbé Pierre quelques 200.000 francs de l’époque. Il se trouva même des bijoux dans les corbeilles… Cela ne s’oublie pas.

Un autre événement marquant, fut la fameuse conférence que le Chancelier Konrad Adenauer donna en 1956 à notre tribune. Présenté par Paul Henri Spaak, Konrad Adenauer proclama à notre tribune les bonnes raisons de créer une Union européenne et ses propos eurent un grand retentissement. De même, lorsqu’en 1994, Jacques Delors quitta la présidence de la Commission européenne, c’est à notre tribune qu’il s’adressa. Les médias et la grande foule étaient présents : tous les journalistes attendaient qu’il annonce sa candidature à la présidence française, ce qu’il ne fit pas … et Jacques Chirac fut alors élu. Notre tribune a conservé avec Jacques Delors, qui y fut plusieurs fois orateur, d’excellentes relations.

Notre tribune est parvenue à attraire de très grandes figures de la politique internationale, les Présidents François Mitterrand, Jacques Chirac, Léopold Sédar Sanghor, le Président Jimmy Carter, les Chanceliers Helmut Schmidt et Helmut Kohl, de très nombreux Premiers ministres, dont Madame Tatcher, quasiment tous les premiers ministres de la Ve République, dont Jean-Claude Raffarin et Manuel Valls, le Grand Duc de Luxembourg … Mais souvent, ce qui marqua davantage notre public, ce sont les témoignages de ceux qui oeuvrent sur le terrain et dont le charisme transcende. Ainsi, ces dernières années, les conférences de Jean Vanier, de Marguerite Barankitse, d’Emmanuel de Merode ou du Docteur Denis Mukwege furent très impressionnantes, tout comme le fut la conférence que donna, dans un autre registre, Christine Lagarde. En sa qualité de Directeur général du Fonds monétaire international et s’exprimant en plein milieu de la crise grecque, elle tint un discours inattendu, marqué par un profond souci de justice sociale, d’humanisme et de sens de la solidarité. Il fut relayé par la BBC et publié.

5.
Dans un monde hyper connecté où l'information est abondamment relayée, comment expliquer le vif succès dont continuent de jouir les Grandes Conférences Catholiques ?

Dès les années 1970, on aurait pu craindre que le développement de la télévision relégue la conférence à un art suranné. Il n’en a rien été.

Que du contraire, l’augmentation des heures de diffusion, la course à l’audimat, la concurrence entre les chaînes n’ont pas œuvré pour la qualité intellectuelle de leurs programmations.

Aujourd’hui, avec l’Internet, le développement des réseaux sociaux, l’explosion des moyens de communication, il y a pléthore d’informations.

Mais cette information est de plus en plus réduite à une simple diffusion et à une consommation immédiate, sans réelle réflexion.

Face à ces évolutions, la tribune qu’offrent les Grandes Conférences Catholiques résiste au passage du temps. Aujourd’hui plus que jamais, elle offre à notre public la possibilité d’une réflexion de fond et d’une recherche de sens.

Le format classique de la conférence, d’une durée généralement comprise entre 75 et 90 minutes, permet à l’orateur de développer une pensée. Elle enrichit et nourrit nos esprits. Elle conserve dès lors la faveur de « l’honnête homme » en quête de sens.

6.
Vous assurez la présidence des G.C.C. depuis 2009. Quelle est votre vision de leur organisation et de la diffusion de la parole de vos invités pour les années à venir ?

Notre tribune n’a jamais compté autant d’abonnés que ces dernières années. Mon ambition est de maintenir cet effort jamais relâché.
Mon objectif est de continuer à participer à développer à Bruxelles un lieu d’échange et de rayonnement intellectuels en soutenant des valeurs ouvertes et positives pour contribuer à inventer notre société contemporaine.

Notre programmation constitue d’ailleurs un miroir de l’évolution de la société contemporaine
La diffusion de la parole de nos orateurs passera sans doute à l’avenir par davantage de relais. Nous étudions la possibilité de mettre en ligne certaines de nos conférences pour pouvoir les partager pour le plus grand nombre.
Déjà, il y a quelques mois, la conférence de Christine Lagarde fut retransmise en « web vision » aux Etats-Unis grâce au soutien du Fonds monétaire international. Diffuser aux Etats-Unis une conférence en français, cela tient quand même de la gageure … et pourtant cela fut, paraît-il, une réussite.
Le succès de notre tribune tient aussi à la faculté que nous avons eue de toujours pouvoir renouveler notre public. Vous vous en rendez compte, aujourd’hui, notre public n’est plus celui de nos abonnés de 1931, mais il est souvent constitué de leurs enfants ou de leurs petits-enfants.
Nous devons donc continuer à attirer les jeunes générations et c’est ce que nous faisons actuellement en invitant régulièrement (quand la capacité de la salle le permet) des jeunes à rejoindre, à des conditions privilégiées, nos conférences.
L’histoire de notre tribune en atteste : des noms remarquables s’y sont succédés et de nombreux thèmes y furent abordés. Cette réussite tient à mes trois prédécesseurs : Maître Jean Demaret, le Baron Emile Verbruggen et le Bâtonnier Georges-Albert Dal, ainsi qu’aux riches personnalités composant notre comité et à notre secrétariat.
Ma tâche est de poursuivre cette aventure jusqu’au prochain relai, et ce avec l’aide de notre comité et de tous ceux qui, souvent avant une grande discrétion, me soutiennent dans ce projet. Je saisis cette occasion pour les en remercier.



Communiqué de presse
Avril 2018


A la tribune des Grandes Conférences Catholiques


le samedi 5 mai 2018, à 15h00
salle « Henry Le Bœuf » du Palais des Beaux-Arts de Bruxelles
S.A.S. le Prince Albert II de Monaco
Jean-Pascal van Ypersele
Olivier De Schutter


L’engagement de S.A.S. le Prince Albert II de Monaco en faveur de la protection de l’environnement et d’un développement durable est profond et de longue date. Tel est d’ailleurs l’objet de la fondation qu’il a créée. Pour la dernière conférence de cette saison, le Prince souverain de Monaco a accepté de nous faire partager son combat personnel et celui de sa fondation, celui d’un défit planétaire commun qui demande des actions urgentes et concrètes en réponse à trois grands enjeux environnementaux : le changement climatique, la biodiversité et l’eau.
A cette occasion, le Prince de Monaco prendra la parole conjointement avec le professeur Jean-Pascal van Ypersele, professeur à l'UCL, membre de l'Académie royale de Belgique et ancien Vice-président du GIEC au moment où cette institution reçut le prix Nobel de la paix, ainsi qu’avec le professeur Olivier De Schutter, professeur à l’UCL et membre du Comité des droits économiques, sociaux et culturels de l’ONU, ainsi qu’ancien rapporteur spécial de l’ONU sur le droit à l’alimentation.
Pour cette conférence à trois voix, le Prince de Monaco a choisi comme titre : « L'air, la mer et la terre : enjeux vitaux de ce siècle».
Ce titre souligne combien le Prince de Monaco a œuvré pour la protection des océans, Jean-Pascal van Ypersele pour celle du climat et Olivier De Schutter en faveur d’une agriculture durable et de l’alimentation.

La conférence se tient dans la salle « Henry Le Bœuf » du Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, rue Ravenstein à 1000 Bruxelles, le samedi 5 mai à 15h00 précises.


Renseignements et inscriptions :

Grandes Conférences Catholiques, avenue Louise 149/20 à 1050 Bruxelles
Tél. : 02/543 70 99 (du lundi au vendredi de 9 à 12 heures)
Télécopie : 02/543 70 98
Courriel : gcc@grandesconferences.be
Internet :www.grandesconferences.be
Tarif : 2e balcon 25€


Cette conférence clôt la 87e saison des Grandes Conférences Catholiques. Le programme de la saison 2018-2019 sera disponible fin juin 2018.

_____________________________________________________________________________________________
Pour toute information complémentaire, n’hésitez pas à contacter notre secrétariat.

Dany-Laferriere-PHOTO-2.jpg












Communiqué de presse
Janvier 2018

A la tribune des Grandes Conférences Catholiques

le lundi 5 février 2018, à 20h30
Square-Brussels Meeting Centre
Dany Laferrière, de l’Académie française

Premier écrivain haïtien à avoir été élu à l’Académie française, Dany Laferrière est l’auteur d’une vingtaine d’ouvrages, des romans et des essais, qui ont connu un grand succès. Il reçut en 2009 le prix Médicis pour son roman « L’énigme du retour », lequel fut également couronné du « prix international de littérature ». Plusieurs de ses livres parlent de son enfance à Haïti, ainsi que de son exil à Montréal.

Pour notre tribune, Dany Laferrière a accepté de revoir son parcours, à la lumière de son œuvre. Fils de l’ancien maire de la capitale haïtienne, contraint à l’exil lorsque le dictateur Jean-Claude Duvalier prit le pouvoir, Dany Laferrière fut confié à sa grand-mère, dans une petite ville de province. C’est là, qu’il a appris à observer et à écouter. C’est avec les leçons de ses longs après-midi dans cette petite bourgade d’Haïti, qu’il a fait sa route d’écrivain jusqu’à l’Académie française. Comme il nous l’expliquera, ce n’est pas l’arrivée qui compte, mais bien le chemin. Il nous racontera ce chemin, à la fois humain et littéraire. Sa conférence sera illustrée de lectures d’extraits de son œuvre. Dany Laferrière a choisi pour titre de sa conférence à notre tribune : « L’univers dans une tasse de café ».


Renseignements :
Grandes Conférences Catholiques, avenue Louise 149/20 à 1050 Bruxelles
Tél. : 02/543 70 99 (du lundi au vendredi de 9 à 12 heures)
Télécopie : 02/543 70 98
Courriel : gcc@grandesconferences.be
Internet :www.grandesconferences.be


Agenda :
Le samedi 5 mai 2018, 15 heures (Bozar, salle Henry le Bœuf), S.A.S. le Prince Albert de Monaco, Jean-Pascal van Ypersele et Olivier De Schutter : « L’air, la mer et la terre : enjeux vitaux de ce siècle »

















Communiqué de presse
Janvier 2018


A la tribune des Grandes Conférences Catholiques


le lundi lundi 22 janvier 2018, à 20h30
Square-Brussels Meeting Centre
Florence Aubenas



Florence Aubenas est une personnalité emblématique du journalisme. Actuellement journaliste au quotidien « Le Monde », elle a vécu la vie d’un reporter de guerre couvrant de nombreux conflits, au Rwanda, au Kosovo, en Algérie, en Afghanistan, en Irak, où elle fut retenue plusieurs mois comme otage, ainsi qu’en Syrie. S’intéressant aux sujets sensibles, ses chroniques témoignent d’un grand professionnalisme, mais aussi d’un profond humanisme. Son travail a également porté sur la situation de la « France d’en bas », celle des personnes précarisées.
Pour notre tribune, Florence Aubenas a choisi comme thème de sa conférence : « Grandeur et misère du journalisme aujourd’hui ».

La conférence se tient dans la salle « Gold Hall » du Square-Brussels Meeting Centre, rue Mont des Arts à 1000 Bruxelles, le lundi 22 janvier à 20h30 précises.


Renseignements :
Grandes Conférences Catholiques, avenue Louise 149/20 à 1050 Bruxelles
Tél. : 02/543 70 99 (du lundi au vendredi de 9 à 12 heures)
Télécopie : 02/543 70 98
Courriel : gcc@grandesconferences.be
Internet :www.grandesconferences.be


Agenda :
Le lundi 5 février 2018, Dany Laferrière, de l’Académie française



Pour toute information complémentaire, n’hésitez pas à contacter notre secrétariat.


















Communiqué de presse
Décembre 2017


A la tribune des Grandes Conférences Catholiques


le lundi 18 décembre 2017, à 20h30
Square-Brussels Meeting Centre
Jean-Louis Debré


Fils du Premier ministre Michel Debré, qui fut l’un des principaux rédacteurs de la Constitution de la Ve République, Jean-Louis Debré fut Ministre de l’Intérieur, Président de l’Assemblée nationale, puis Président du Conseil constitutionnel. C’est dès lors très naturellement que ce docteur en droit, qui exerça naguère les fonctions de juge d’instruction, s’intéresse à ceux qui ont fait la grandeur de la République française et de ses institutions. Tel est d’ailleurs le thème de son ouvrage, le « Dictionnaire amoureux de la République », paru chez Plon en 2017.

Le titre de la conférence de Jean-Louis Debré à notre tribune sera : « La République ».

A cette occasion, Jean-Louis Debré dialoguera avec Jean-Marie Cavada.

Jean-Marie Cavada sera présenté par le Baron Francis Delpérée, professeur émérite de l’Université Catholique de Louvain et membre de la Chambre des représentants

La conférence se tient dans la salle « Gold Hall » du Square-Brussels Meeting Centre, rue Mont des Arts à 1000 Bruxelles, le lundi 18 décembre 2017 à 20h30 précises.


Renseignements et inscriptions :
Grandes Conférences Catholiques, avenue Louise 149/20 à 1050 Bruxelles
Tél. : 02/543 70 99 (du lundi au vendredi de 9 à 12 heures)
Télécopie : 02/543 70 98
Courriel : gcc@grandesconferences.be
Internet :www.grandesconferences.be
Tarif unique : 20€


Agenda :
Le lundi 22 janvier 2018, Florence Aubenas



Pour toute information complémentaire, n’hésitez pas à contacter notre secrétariat.
















Communiqué de presse
Décembre 2017


A la tribune des Grandes Conférences Catholiques


le lundi 11 décembre 2017, à 20h30
Square-Brussels Meeting Centre
Thierry de Montbrial


Fondateur et président de l'Institut français des relations internationales, membre de l'Académie des sciences morales et politiques, président et fondateur de la « World Policy Conference », Thierry de Montbrial est l’auteur de plus de vingt ouvrages de référence, certains traduits en plusieurs langues, tant dans le secteur de l’économie appliquée que de l’analyse issue des relations internationales.
Pour notre tribune, Thierry de Montbrial a accepté de nous exposer son analyse prospective de la réalité du monde, tel qu’il est en ce début du 21e siècle.
Thierry de Montbrial a choisi comme titre de sa conférence à notre tribune : « Géopolitique et mondialisation cent ans après la "Grande Guerre" ».
La conférence se tient dans la salle « Gold Hall » du Square-Brussels Meeting Centre, rue Mont des Arts à 1000 Bruxelles, le lundi 11 décembre 2017 à 20h30 précises.


Renseignements et inscriptions :
Grandes Conférences Catholiques, avenue Louise 149/20 à 1050 Bruxelles
Tél. : 02/543 70 99 (du lundi au vendredi de 9 à 12 heures)
Télécopie : 02/543 70 98
Courriel : gcc@grandesconferences.be
Internet :www.grandesconferences.be
Tarif unique : 20€


Agenda :
Le lundi 18 décembre 2017, Jean-Louis Debré, en dialogue avec Jean-Marie Cavada



Pour toute information complémentaire, n’hésitez pas à contacter notre secrétariat.






PCL_8872.JPG














Communiqué de presse
Novembre 2017


A la tribune des Grandes Conférences Catholiques


le lundi 20 novembre 2017, à 20h30
Square-Brussels Meeting Centre
Boris Cyrulnik

Neurologue, psychiatre, éthologue et psychanalyste, célèbre pour avoir défini le concept « résilience », qui est la capacité pour une personne confrontée à des événements très graves, de mettre en jeu des mécanismes de défense lui permettant de « rebondir », Boris Cyrulnik a accepté de retrouver la tribune des Grandes Conférences Catholiques pour s’interroger sur les liens entre l’art et la résilience. Dans l’histoire de l’humanité, l’art est apparu en même temps que la mort. De même, au cours de son développement, l’enfant éprouve le besoin d’art quand sa base de sécurité s'absente, spécialement quand il est confronté à un manque. Ainsi, les orphelins comptent un nombre élevé de créateurs, à condition qu’ils ne soient pas prisonniers du passé. Chez les adultes, l'art permet le contrôle des émotions
Le titre de la conférence de Boris Cyrulnik à notre tribune sera : « Art et résilience ».

La conférence se tient dans la salle « Gold Hall » du Square-Brussels Meeting Centre, rue Mont des Arts à 1000 Bruxelles, le lundi 20 novembre 2017 à 20h30 précises.

Renseignements et inscriptions :
Grandes Conférences Catholiques, avenue Louise 149/20 à 1050 Bruxelles
Tél. : 02/543 70 99 (du lundi au vendredi de 9 à 12 heures)
Télécopie : 02/543 70 98
Courriel : gcc@grandesconferences.be
Internet :www.grandesconferences.be
Tarif unique : 20€

Agenda :
Le lundi 11 décembre 2017, Thierry de Montbrial



Pour toute information complémentaire, n’hésitez pas à contacter notre secrétariat.

      Frans_Timmermans.jpg
      Communiqué de presse
      Octobre 2017


      A la tribune des Grandes Conférences Catholiques


      le lundi 9 octobre 2017, à 20h30
      salle « Henry le Bœuf » du Palais des Beaux-Arts de Bruxelles
      Frans Timmermans
      Premier vice-président de la Commission européenne

      Premier vice-président de la Commission européenne, ancien Ministre des Affaires étrangères des Pays-Bas et diplomate de formation, Frans Timmermans souligne depuis plusieurs mois l’urgence absolue d’une relance concrète du projet européen. Selon lui, la discussion sur l'avenir de l'Europe doit nous amener à nous poser les questions essentielles de la nature et du devenir de notre Union. C’est à ce thème, qui lui est cher et qu’il incarne aujourd’hui, que Frans Timmermans se penchera pour notre tribune.
      La question des valeurs fondamentales de l'Union et celle de sa gouvernance, en vue de la rendre plus efficace, plus démocratique et plus pertinente aux yeux des citoyens européens, sont au centre de ses préoccupations. Il s’interrogera également sur le type de société que nous souhaitons bâtir en Europe et sur les principes sociaux fondamentaux sur lesquels l’Union doit reposer.
      Frans Timmermans a choisi comme titre de sa conférence à notre tribune : « Les valeurs font l'Union. Sans valeurs, pas d'Union ».
      La conférence de Frans Timmermans sera introduite par Herman Van Rompuy, ancien Président du Conseil européen et membre de notre comité d’honneur.

      La conférence se tient dans la salle « Henry Le Bœuf » du Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, rue Ravenstein 23 à 1000 Bruxelles, le lundi 9 octobre 2017 à 20h30 précises.

      Renseignements et inscriptions :
      Grandes Conférences Catholiques, avenue Louise 149/20 à 1050 Bruxelles
      Tél. : 02/543 70 99 (du lundi au vendredi de 9 à 12 heures)
      Télécopie : 02/543 70 98
      Courriel : gcc@grandesconferences.be
      Internet :www.grandesconferences.be
      Tarif unique : 25€

      Agenda :
      Le lundi 20 novembre 2017, Boris Cyrulnik
      ____________________________________________________________________________________________

      Pour toute information complémentaire, n’hésitez pas à contacter notre secrétariat.

      D’octobre 2017 à mai 2018, au cours des sept conférences que nous organiserons, nous aurons l’honneur et le plaisir d’accueillir à notre tribune neuf personnalités de premier plan.


      le lundi 9 octobre 2017, à 20h30
      salle « Henry le Bœuf » du Palais des Beaux-Arts de Bruxelles
      Frans Timmermans


      Premier vice-président de la Commission européenne

      Premier vice-président de la Commission européenne, ancien Ministre des Affaires étrangères des Pays-Bas et diplomate de formation, Frans Timmermans souligne depuis plusieurs mois l’urgence absolue d’une relance concrète du projet européen. Selon lui, la discussion sur l'avenir de l'Europe doit nous amener à nous poser les questions essentielles de la nature et du devenir de notre Union. C’est à ce thème, qui lui est cher et qu’il incarne aujourd’hui, que Frans Timmermans se penchera pour notre tribune.

      La question des valeurs fondamentales de l'Union et celle de sa gouvernance, en vue de la rendre plus efficace, plus démocratique et plus pertinente aux yeux des citoyens européens, sont au centre de ses préoccupations. Il s’interrogera également sur le type de société que nous souhaitons bâtir en Europe et sur les principes sociaux fondamentaux sur lesquels l’Union doit reposer.

      Frans Timmermans a choisi comme titre de sa conférence à notre tribune : « Les valeurs font l'Union. Sans valeurs, pas d'Union ».

      La conférence de Frans Timmermans sera introduite par le Comte Herman Van Rompuy, ancien Président du Conseil européen et membre de notre comité d’honneur.


      le lundi 20 novembre 2017, à 20h30
      Square-Brussels Meeting Centre
      Boris Cyrulnik


      Neurologue, psychiatre, éthologue et psychanalyste, célèbre pour avoir défini le concept « résilience », qui est la capacité pour une personne confrontée à des événements très graves, de mettre en jeu des mécanismes de défense lui permettant de « rebondir », Boris Cyrulnik a accepté de retrouver notre tribune pour s’interroger sur les liens entre l’art et la résilience. Dans l’histoire de l’humanité, l’art est apparu en même temps que la mort. De même, au cours de son développement, l’enfant éprouve le besoin d’art quand sa base de sécurité s'absente, spécialement quand il est confronté à un manque. Ainsi, les orphelins comptent un nombre élevé de créateurs, à condition qu’ils ne soient pas prisonniers du passé. Chez les adultes, l'art permet le contrôle des émotions .  le titre de la conférence de Boris Cyrulnik à notre tribune sera : « Art et résilience ».


      le lundi 11 décembre 2017, à 20h30
      Square-Brussels Meeting Centre
      Thierry de Montbrial


      Fondateur et président de l'Institut français des relations internationales, membre de l'Académie des sciences morales et politiques, président et fondateur de la « World Policy Conference », Thierry de Montbrial est l’auteur de plus de vingt ouvrages de référence, certains traduits en plusieurs langues, tant dans le secteur de l’économie appliquée que de l’analyse issue des relations internationales.
      Pour notre tribune, Thierry de Montbrial a accepté de nous exposer son analyse prospective de la réalité du monde, tel qu’il est en ce début du 21e siècle.
      Thierry de Montbrial a choisi comme titre de sa conférence à notre tribune : « Géopolitique et mondialisation cent ans après la "Grande Guerre" ».


      le lundi 18 décembre 2017, à 20h30
      Square-Brussels Meeting Centre
      Jean-Louis Debré


      Fils du Premier ministre Michel Debré, qui fut l’un des principaux rédacteurs de la Constitution de la Ve République, Jean-Louis Debré fut Ministre de l’Intérieur, Président de l’Assemblée nationale, puis Président du Conseil constitutionnel. C’est dès lors très naturellement que ce docteur en droit, qui exerça naguère les fonctions de juge d’Instruction, s’intéresse à ceux qui ont fait la grandeur de la République française et de ses institutions. Tel est d’ailleurs le thème de son dernier ouvrage, le « Dictionnaire amoureux de la République », paru chez Plon en 2017.
      Le titre de la conférence de Jean-Louis Debré à notre tribune sera : « La République ».


      le lundi lundi 22 janvier 2018, à 20h30
      Square-Brussels Meeting Centre
      Florence Aubenas


      Florence Aubenas est une personnalité emblématique du journalisme. Actuellement journaliste au quotidien « Le Monde », elle a vécu la vie d’un reporter de guerre couvrant de nombreux conflits, au Rwanda, au Kosovo, en Algérie, en Afghanistan, en Irak, où elle fut retenue plusieurs mois comme otage, ainsi qu’en Syrie. S’intéressant aux sujets sensibles, ses chroniques témoignent d’un grand professionnalisme, mais aussi d’un profond humanisme. Son travail a également porté sur la situation de la « France d’en bas », celle des personnes précarisées.
      Pour notre tribune, Florence Aubenas a choisi comme thème de sa conférence : « Grandeur et misère du journalisme aujourd’hui ».



      le lundi 5 février 2018, à 20h30
      Square-Brussels Meeting Centre
      Dany Laferrière, de l’Académie française


      Premier écrivain haïtien à avoir été élu à l’Académie française, Dany Laferrière est l’auteur d’une vingtaine d’ouvrages, des romans et des essais, qui ont connu un grand succès. Il reçut en 2009 le prix Médicis pour son roman « L’énigme du retour », lequel fut également couronné du « prix international de littérature ». Plusieurs de ses livres parlent de son enfance à Haïti, ainsi que de son exil à Montréal.
      Pour notre tribune, Dany Laferrière a accepté de revoir son parcours, à la lumière de son œuvre. Fils de l’ancien maire de la capitale haïtienne, contraint à l’exil lorsque le dictateur Jean-Claude Duvalier prit le pouvoir, Dany Laferrière fut confié à sa grand-mère, dans une petite ville de province. C’est là, qu’il a appris à observer et à écouter. C’est avec les leçons de ses longs après-midi dans cette petite bourgade d’Haïti, qu’il a fait sa route d’écrivain jusqu’à l’Académie française. Comme il nous l’expliquera, ce n’est pas l’arrivée qui compte, mais bien le chemin. Il nous racontera ce chemin, à la fois humain et littéraire. Sa conférence sera illustrée de lectures d’extraits de son œuvre. Dany Laferrière a choisi pour titre de sa conférence à notre tribune : « L’univers dans une tasse de café ».


      le samedi 5 mai 2018, à 17h00
      salle « Henry Le Bœuf » du Palais des Beaux-Arts de Bruxelles
      S.A.S. le Prince Albert II de Monaco

      Jean-Pascal van Ypersele
      Olivier De Schutter

      L’engagement de S.A.S. le Prince Albert II de Monaco en faveur de la protection de l’environnement et d’un développement durable est profond et de longue date. Tel est d’ailleurs l’objet de la fondation qu’il a créée. Pour la dernière conférence de cette saison, le Prince souverain de Monaco a accepté de nous faire partager son combat personnel et celui de sa fondation, celui d’un défit planétaire commun qui demande des actions urgentes et concrètes en réponse à trois grands enjeux environnementaux : le changement climatique, la biodiversité et l’eau.
      A cette occasion, le Prince de Monaco prendra la parole conjointement avec le professeur Jean-Pascal van Ypersele, professeur à l'UCL, membre de l'Académie royale de Belgique et ancien Vice-président du GIEC au moment où cette institution reçut le prix Nobel de la paix, ainsi qu’avec le professeur Olivier De Schutter, professeur à l’UCL et membre du Comité des droits économiques, sociaux et culturels de l’ONU, ainsi qu’ancien rapporteur spécial de l’ONU sur le droit à l’alimentation.
      Pour cette conférence à trois voix, le Prince de Monaco a choisi comme titre : « L'air, la mer et la terre : enjeux vitaux de ce siècle».
      Ce titre souligne combien le Prince de Monaco a œuvré pour la protection des océans, Jean-Pascal van Ypersele pour celle du climat et Olivier De Schutter en faveur d’une agriculture durable et de l’alimentation.
      Exceptionnellement, cette conférence se tiendra pour des raisons d’organisation dans la salle « Henry le Bœuf » du Palais des Beaux-Arts, un samedi à 17 heures.

      Notre comité espère que ce programme rencontrera vos centres d’intérêt.

      Renseignements : Emmanuel Cornu, président des Grandes Conférences Catholiques asbl, avenue Louise 149/20 à 1050 Bruxelles. Tél. (du lundi au vendredi de 9 heures à 12 heures) 02/543 70 99 – Fax : 02/543 70 98 courriel : gcc@grandesconferences.be – site Internet : www.grandesconferences.com

      ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


      Philippe Herreweghe.jpg 



      Communiqué de presse
      Avril 2017


      A la tribune des Grandes Conférences Catholiques


      le mardi 9 mai 2017, à 20h00
      salle « Henry Le Bœuf » du Palais des Beaux-Arts de Bruxelles
      Philippe Herreweghe


      Pour clore cette saison, qui marque le 85e anniversaire de notre tribune, mais aussi à l’occasion de son propre 70e anniversaire, le célèbre chef d’orchestre et chef de chœurs belge Philippe Herreweghe nous introduira à une des plus grandes œuvres de Jean-Sébastien Bach, la « Messe en si ». Avec la complicité de l’ « Orchestre des Champs Elysées » et du « Collegium Vocale Gent », Philippe Herreweghe nous commentera plusieurs extraits de cette œuvre majeure de la musique baroque, qu’il exécutera ensuite avec chœurs et orchestre. Le titre de cette conférence sous la forme de répétition commentée sera : « La Messe en si de Bach, bwv232, une œuvre pensante et sonnante ».

      La conférence se tient dans la salle « Henry Le Bœuf » du Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, rue Ravenstein à 1000 Bruxelles, le mardi 9 mai 2017 à 20h00 précises.


      Renseignements et inscriptions :

      Grandes Conférences Catholiques, avenue Louise 149/20 à 1050 Bruxelles
      Tél. : 02/543 70 99 (du lundi au vendredi de 9 à 12 heures)
      Télécopie : 02/543 70 98
      Courriel : gcc@grandesconferences.be
      Internet :www.grandesconferences.be
      Tarif : 2e balcon 25€


      Cette conférence clôt la 86e saison des Grandes Conférences Catholiques. Le programme de la saison 2017-2018 sera disponible fin juin 2017.

      _______________________________________________________________
      Pour toute information complémentaire, n’hésitez pas à contacter notre secrétariat.



      Communiqué de presse
      Février 2017


      A la tribune des Grandes Conférences Catholiques

      le lundi 6 février 2017, à 20h30
      Square-Brussels Meeting Centre
      Sir Michael Edwards, de l’Académie française


      Poète et professeur au Collège de France, Sir Michael Edwards est le premier britannique a avoir été élu à l’Académie française. Spécialiste de l’œuvre de Shakespeare, il a choisi le français comme langue d’écriture. Son dernier ouvrage, « Bible et poésie », a été très remarqué. Il y montre avec une rigueur et une minutie passionnante que la poésie est la langue de prédilection de la Bible. Pour notre tribune, Sir Michael Edwards a choisi de s’intéresser au thème de la joie. Peut-on parler de la joie dans un monde qui souffre ? Comment comprendre l’importance étonnante de la joie dans la Bible ? Quelle est cette joie qui, don de l’Esprit et obligation constante du Chrétien, semble être toute autre que la joie naturelle ? Tels sont les thèmes que cet inlassable chercheur de l’âme abordera pour notre tribune. Le titre de sa conférence sera : « De la joie ».

      La conférence se tient au « Square Brussels Meeting Centre » (ancien Palais des Congrès), rue Mont des Arts à 1000 Bruxelles, le lundi 6 février 2017, à 20h30 précises.

      Renseignements et inscriptions :
      Grandes Conférences Catholiques, avenue Louise 149/20 à 1050 Bruxelles
      Tél. : 02/543 70 99 (du lundi au vendredi de 9 à 12 heures)
      Télécopie : 02/543 70 98
      Courriel : gcc@grandesconferences.be
      Internet :www.grandesconferences.be
      Tarif unique : 20€

      Agenda :
      Le mardi 9 mai 2017 à 20 heures dans la salle « Henry Le Bœuf » du Palais des Beaux-Arts de Bruxelles (« BOZAR ») rue Ravenstein 23 à 1000 Bruxelles, Philippe Herreweghe 


      __________________________________________________________________________________________
      Pour toute information complémentaire, n’hésitez pas à contacter notre secrétariat.

      bloggif_586b844e7fc6e.jpg 



      Communiqué de presse
      Janvier 2017


      A la tribune des Grandes Conférences Catholiques

      le lundi 9 janvier 2017, à 20h30
      Square-Brussels Meeting Centre
      Gilles de Kerchove et Alain Bauer

      L’Europe n’a pas découvert le terrorisme avec l’émergence de « Daesh » et de l’ « Etat islamique ». Elle a été confrontée dans le passé à de multiples formes de terrorisme, motivées par des aspirations ethno-nationalistes, séparatistes ou des convictions idéologiques de toutes origines. La menace aujourd’hui est cependant plus complexe et plus diverse qu’elle ne l’était au lendemain des attentats du 11 septembre 2001. Pour notre tribune, Gilles de Kerchove, coordinateur de l’Union européenne pour la lutte contre le terrorisme, et Alain Bauer, professeur de criminologie et conseiller en sécurité de plusieurs gouvernements français depuis 1981, partageront leur analyse de cette menace, de son évolution et des réponses que s’efforcent d’apporter les Etats de l’Union européenne.

      La conférence se tient au « Square Brussels Meeting Centre » (ancien Palais des Congrès), rue Mont des Arts à 1000 Bruxelles, le lundi 9 janvier 2017, à 20h30 précises.

      Renseignements et inscriptions :
      Grandes Conférences Catholiques, avenue Louise 149/20 à 1050 Bruxelles
      Tél. : 02/543 70 99 (du lundi au vendredi de 9 à 12 heures)
      Télécopie : 02/543 70 98
      Courriel : gcc@grandesconferences.be
      Internet :www.grandesconferences.be
      Tarif unique : 20€

      Agenda :
      Le lundi 6 février 2017, Sir Michael Edwards


      ____________________________________________________________________________________________
      Pour toute information complémentaire, n’hésitez pas à contacter notre secrétariat.

      XVM231fe330-dfa2-11e4-ab81-f38664597617.jpg










      Communiqué de presse

      Décembre 2016


      A la tribune des Grandes Conférences Catholiques

      le lundi 19 décembre 2016, à 20h30

      Square-Brussels Meeting Centre

      Serge et Beate Klarsfeld

      Fils d’un déporté juif de France, Serge Klarsfeld est écrivain, historien et avocat ; son épouse Beate est allemande. Ensemble, animés par le même souci de justice, ils ont consacré leur vie à la traque des anciens hauts dirigeants nazis et à faire la lumière sur la déportation des Juifs de France. Un de leur plus grand succès fut d’obtenir l’extradition puis le jugement de Klaus Barbie, le responsable de la gestapo à Lyon, connu pour avoir fait périr Jean Moulin sous la torture et pour avoir ordonné la déportation des enfants juifs de la colonie d’Izieu. C’est de leur engagement sans cesse renouvelé pour la justice et de leur combat qui les a conduits aux quatre coins du monde, que Serge et Beate Klarsfeld ont choisi de nous entretenir. Le titre de leur conférence, sous forme de témoignage, sera tout simplement : « Rencontre ».  

      La conférence se tient au « Square Brussels Meeting Centre » (ancien Palais des Congrès), rue Mont des Arts à 1000 Bruxelles, le lundi 19 décembre 2016, à 20h30 précises.


      Renseignements et inscriptions :

      Grandes Conférences Catholiques, avenue Louise 149/20 à 1050 Bruxelles

      Tél. : 02/543 70 99 (du lundi au vendredi de 9 à 12 heures)

      Télécopie : 02/543 70 98

      Courriel : gcc@grandesconferences.be

      Internet : www.grandesconferences.be

      Tarif unique : 20€


      Agenda :

      Le lundi 9 janvier 2017, Gilles de Kerchove et Alain Bauer

      _____________________________________________________________________________________________

      Pour toute information complémentaire, n’hésitez pas à contacter notre secrétariat.

      Francis Huster.png














      Communiqué de presse
      Décembre 2016


      A la tribune des Grandes Conférences Catholiques

      le lundi 5 décembre 2016, à 20h30
      Square-Brussels Meeting Centre
      Francis Huster

      Acteur, ancien sociétaire de la Comédie française, auteur, scénariste, réalisateur, metteur en scène, Francis Huster s’est imposé au fil des ans comme une des personnalités marquantes du monde culturel français, que ce soit au théâtre ou au cinéma. Artiste de renommée internationale, Francis Huster a choisi de s’interroger pour notre tribune sur le sens de l’engagement, avec Molière en métaphore. Il a choisi comme titre de sa conférence à notre tribune : « L’engagement de l’artiste face à l’état du monde ».

      La conférence se tient au « Square Brussels Meeting Centre » (ancien Palais des Congrès), rue Mont des Arts à 1000 Bruxelles, le lundi 5 décembre 2016, à 20h30 précises.

      Renseignements et inscriptions :
      Grandes Conférences Catholiques, avenue Louise 149/20 à 1050 Bruxelles
      Tél. : 02/543 70 99 (du lundi au vendredi de 9 à 12 heures)
      Télécopie : 02/543 70 98
      Courriel : gcc@grandesconferences.be
      Internet :www.grandesconferences.be
      Tarif unique : 20€

      Agenda :
      Le lundi 19 décembre 2016, Serge et Beate Klarsfeld

      ____________________________________________________________________________________________

      Pour toute information complémentaire, n’hésitez pas à contacter notre secrétariat.

       Cardinal_Óscar_Andrés_Rodríguez_Maradiaga.jpg
























      Communiqué de presse

      Novembre 2016

      A la tribune des Grandes Conférences Catholiques

      le mercredi 16 novembre 2016, à 20h30

      Square-Brussels Meeting Centre

      Monseigneur Jozeph De Kesel

      Archevêque de Malines et Bruxelles, Primat de Belgique

      Le nouvel Archevêque de Malines et Bruxelles et Primat de Belgique et bientôt Cardinal, Monseigneur Jozeph De Kesel a choisi, au début de l’importante mission qui est la sienne, de s’adresser à notre tribune. Il nous fera partager sa réflexion sur le rôle et la voix que peut faire encore entendre aujourd’hui le Christianisme dans une société plurielle et sécularisée. Sa pensée, placée sous le signe de la miséricorde, est également très présente dans la démarche du Pape François et ceci souligne son importance. Monseigneur De Kesel a choisi comme titre de sa conférence à notre tribune : « Le Christianisme dans la société sécularisée ».

      La conférence se tient au « Square Brussels Meeting Centre » (ancien Palais des Congrès), rue Mont des Arts à 1000 Bruxelles, le mercredi 16 novembre 2016, à 20h30 précises.

      Renseignements et inscriptions :

      Grandes Conférences Catholiques, avenue Louise 149/20 à 1050 Bruxelles

      Tél. : 02/543 70 99 (du lundi au vendredi de 9 à 12 heures)

      Télécopie : 02/543 70 98

      Courriel : gcc@grandesconferences.be

      Internet :www.grandesconferences.be

      Tarif unique : 20€

      Agenda :

      Le lundi 5 décembre 2016, Francis Huster

      ____________________________________________________________________________________________

      Pour toute information complémentaire, n’hésitez pas à contacter notre secrétariat.

       

      Henri_of_Luxembourg_(2009).jpg 

       

       

      Communiqué de presse

      A la tribune des Grandes Conférences Catholiques

      le lundi 7 novembre 2016, à 20h30

      salle « Henry Le Bœuf » du Palais des Beaux-Arts de Bruxelles

      S.A.R. le Grand-Duc de Luxembourg

      A l’occasion du 85e anniversaire de notre tribune, mais aussi pour célébrer le 150e anniversaire de l’Institut Saint-Boniface de Bruxelles, S.A.R. le Grand-Duc de Luxembourg a accepté d’honorer notre tribune de sa présence.

      Le Grand-Duché de Luxembourg a joué un rôle fondateur au sein de l’Union européenne. Dès le début des travaux de la « CECA » en 1952, il accueillit les premières institutions communautaires et la capitale du Grand-Duché fut ainsi la première capitale de l’Europe. Aujourd’hui encore, la ville de Luxembourg accueille des services importants de la Commission et du Parlement européen, tandis que la Cour de justice de l’Union européenne, la Cour des Comptes et la Banque européenne d’investissement y ont leur siège. Le Luxembourg a toujours joué au sein de l’Union européenne un rôle de médiateur et de force de proposition, que ce soit en tant qu’Etat ou à travers certains de ses dirigeants. C’est dès lors très naturellement de l’Europe que S.A.R. le Grand-Duc de Luxembourg a choisi de nous entretenir. Le titre de sa conférence à notre tribune sera : « Souvenirs d’une dynastie face à la construction européenne ».

      A l’issue de la conférence de S.A.R. le Grand-Duc de Luxembourg, Herman Van Rompuy, ancien président du Conseil européen et membre de notre comité d’honneur, prendra la parole et dressera quelques perspectives d’avenir pour l’Union européenne.

      La conférence se tient dans la salle « Henry Le Bœuf » du Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, rue Ravenstein à 1000 Bruxelles, le lundi 7 novembre 2016, à 20h30 précises.

      Renseignements et inscriptions :

      Grandes Conférences Catholiques, avenue Louise 149/20 à 1050 Bruxelles

      Tél. : 02/543 70 99 (du lundi au vendredi de 9 à 12 heures)

      Télécopie : 02/543 70 98

      Courriel : gcc@grandesconferences.be

      Internet :www.grandesconferences.be

      Tarif 2e balcon : 25€

      Agenda :

      Le mercredi 16 novembre 2016, Monseigneur Jozeph De Kesel

      ____________________________________________________________________________________________

      Pour toute information complémentaire, n’hésitez pas à contacter notre secrétariat.